Génétique des robes … quelques explications très simplifiées.




Exemple simple sur la robe grise.

 

Le grisonnement (ou l’absence de grisonnement) est porté par un gène.

Pour faire simple on va appeler « G » ce gène quand il commande le grisonnement et « g » quand il ne le commande pas.

 

Donc, un cheval alezan, par exemple, ne porte pas le gène  « G » mais le gène « g » (puisque qu’il n’est pas gris !!).

Et le cheval gris porte le gène « G », puisqu’il est gris !!

 

Les gènes vont par paire. Notre alezan est donc « gg » (pas gris + pas gris = pas gris du tout !). On parlera plus loin du gène de la couleur alezan.

 

Pour notre gris, c’est plus compliqué.

Il a obligatoirement au moins un gène « G ». Ce gène « G » « prend le dessus » sur le gène « g ». On dit qu’il est dominant. (« g » est dit récessif)  Et donc notre gris est gris.

Deux possibilités pour le 2ème gène : soit c’est encore un « G » et notre poney gris sera alors appelé gris homozygote, soit c’est un « g » et il sera appelé gris hétérozygote.

 

A partir de là, 3 possibilités de croisement :

 

1 - On croise un gris homozygote avec une autre robe (bai, alezan peu importe) et ça donne obligatoirement un gris (il transmet un de ces gènes « G » et son produit sera « Gg » donc gris).

 

2 - On croise un gris hétérozygote avec un autre gris hétérozygote, et on a 3 chances sur 4 d’avoir un gris, et donc une chance sur 4 d’avoir autre chose (notre petit « gg », pas gris + pas gris et qui sera donc ... ça dépend d’autres gènes)

 

3 - On croise un gris hétérozygote avec une autre robe et là c’est 50 / 50.

 

Mais me direz vous, comment savoir si l’étalon gris que vous avez croisé avec votre jument est homo ou hétéro (zygote, bien sûr !).

En regardant sa (nombreuse, on l’espère) descendance. Un gris qui a produit ne serait-ce qu’une fois une autre couleur est obligatoirement hétérozygote … ou c’est pas lui le père !!

 

Caryl de Beauchamp, par exemple, qui est un connemara gris, est hétérozygote. Il a en effet produit énormément de gris, mais aussi quelques autres robes.

 

C’est pas compliqué, non ?

 

 

Alors on continue ?